loader image
Contact presse

0476 40 82 28

02 506 82 90

communication@fgtb-wallonne.be

Remarque : notre service n’est pas compétent pour la gestion des dossiers individuels, d’ordre juridique ou relatifs à un dossier chômage.

Chômage : inefficacité longue durée

La limitation dans le temps des allocations de chômage s’est récemment invitée dans le débat public. On ne parle plus que de ça. Pour la droite, ce serait LA solution miracle au chômage, la marche glorieuse vers le plein emploi !

Supprimer le droit au chômage après 2 ans, abaisser plus vite les allocations ou encore accentuer les contrôles et sanctions : voilà les solutions qu’ils proposent pour favoriser l’insertion professionnelle et augmenter le taux d’emploi. Sauf que… ça ne marche pas ! Ce sont en effet les conclusions sans appel des nombreuses études menées sur le sujet. Découvrez les dans notre dossier.

 

Des mesures injustes mais aussi et surtout inefficaces 

Et ce n’est pas la FGTB qui le dit… Ce sont des institutions aussi renommées et variées que l’UCL, l’ONEM, le FOREM, l’IRES, l’OCDE…

Leurs conclusions ?

  • Limiter dans le temps, ça ne marche pas.
  • Faire baisser les allocations, ça ne marche pas.
  • Sanctionner et exclure, ça ne marche pas !

Aucune de ces mesures n’a eu d’effet positif sur l’insertion professionnelle ou sur le taux d’emploi. Le seul effet de l’exclusion, c’est au contraire d’éloigner encore plus les personnes exclues de l’emploi ! Sans parler, bien sûr, des conséquences sociales : hausse de la pauvreté, report sur les CPAS (et donc les communes et Régions), renforcement des inégalités de genre, des inégalités sociales mais aussi régionales.

Tous ces discours anti-chômeurs sont basées sur des stéréotypes et des préjugés qui n’ont aucun fondement : c’est l’image du chômeur trop payé, qui ne travaille jamais, profiteur, fraudeur… Pourtant, là aussi, les chiffres sont clairs : la grande majorité des sans emploi – même celles et ceux dits « de longue durée » – travaillent et/ou suivent des formations. Mais ils ne trouvent d’emploi assez stable pour sortir des statistiques.

Ici aussi, les chiffres sont sans appel : 7 chômeurs wallons sur 10 dits de longue durée ont travaillé durant leur période de chômage et 1 sur 4 a suivi une formation ! Mais, avec le développement des contrats temporaires, de l’intérim, cela devient de plus en plus difficile de trouver un boulot qui permette de sortir de ce « chômage de longue durée ».

Défaites vos idées toutes faites sur le chômage

 

Cela fait 20 ans qu’on contrôle et sanctionne, ça fait 10 ans qu’on casse l’assurance chômage : limitation dans le temps, dégressivité renforcée, suppression des suppléments pour les personnes ayant une longue carrière… Et ça ne marche pas !

La FGTB wallonne a décidé de défaire les idées toutes faites sur le chômage en compilant les conclusions des nombreuses études réalisées sur le sujet. Des conclusions à découvrir dans ce dossier…

Le dossier : chômage – Inefficacité longue durée